The Kerbiquet Wheneverly News

* Empreintes, Vertiges et Soutien à Mod All (ou: Duhamel, le retour!)

La quinzaine s’annonce fort peu lugubre:


  1. -demain 15 octobre, concert de Gilles Le Bigot/Empreintes sur ses terres à Douarnenez; 

- toute la semaine prochaine, résidence puis concert le vendredi 21 octobre: «Vertigo invite Marthe Vassallo» pour cette toute nouvelle «Diagonale des Mers», à Amzer Nevez, Ploemeur (56).


Et d’ores et déjà, pour la fin du mois, ce flash infos: les finances de l’association Mod All (organisatrice de l’historique stage annuel de musique traditionnelle de La Chapelle Neuve) continuant à rougeoyer – quoiqu’un peu moins violemment depuis le fest-deiz de soutien de janvier 2011 –  je proposerai un petit coup d’extincteur sous la forme d’un concert solo à l’église de Loc Envel le dimanche 30 octobre à 16h00.


Trou normand: ode à la presse locale

Les plus urbains de mes lecteurs cliqueront peut-être sur ce titre, se léchant déjà les babines à l’idée de voir vitrioler à peu de frais les comptes-rendus du repas des anciens, les coquilles perlières et les photos interverties. Qu’on dise «local» et on entend déjà «plouc», n’est-ce pas?


Eh bien pas du tout. Mon titre est sans ironie aucune. J’entends bien ici rendre grâce à cette presse dont je plains sincèrement les Parisiens de devoir se passer.


JF cherche chanson légère (2)

Je cherche donc (cf courrier précédent) une chanson coquine, salace, grivoise, de salle ou de corps de garde, ce que vous voudrez. A dire vrai, même une honnête chanson d’amour ferait l’affaire, pourvu qu’elle ait ce petit «youp-youp-tralala» qu’il me faut pour faire pendant au Cantique du Purgatoire. (Oui, il est là aussi, celui-là… Mais c’est un air tellement magnifique, que voulez-vous.)


Il y a une bonne décennie de cela, le Centre Culturel Breton de Lannion avait réuni une brochette de chanteurs trégorrois pour le numéro X (comprenez: entre IX et XI) de sa série de disques, consacré comme il se devait aux chansons légères. …

JF cherche chanson légère (1)

Qu’est-ce que je fais donc en ce moment, entre faucher ma prairie et chercher à manger cinq fruits et légumes par jour (voir courrier précédent), avec dans les deux cas des résultats mitigés?


Eh bien, entre autres, je cherche une chanson de cul! 


Oui, m’sieurs-dames. Pour les besoins de la résidence Vertigo vs Vassallo, alias «La Diagonale des mers» (concert le 21 octobre à Amzer Nevez, Ploemeur, 56

De la passivité des stars et de ma désorganisation post-estivale

Gloups! Un mois depuis la dernière mise à jour! Qu’allez-vous penser de moi? C’est que, les affaires courantes ayant une sale tendance à continuer à courir y compris quand on est occupé ailleurs, septembre est traditionnellement consacré à tenter de les rattraper: elles ont eu tout l’été, les bougresses, pour prendre une horrible avance!


Je viens donc de passer un mois à écrire, téléphoner, trier, ranger (un peu) et redéranger (beaucoup), chanter toujours, bref redescendre sur terre après deux mois de belles aventures. …

Entremets: citation du jour sur son lit de gamberge


«It’s amazing how easily we can patronize the past.»


(C’est fou comme nous avons vite fait d’être condescendants envers le passé.)


Peter Weir, réalisateur, dans les bonus du DVD de «Master and Commander», à propos d’une encyclopédie de la toute fin XVIIIe dans laquelle il s’est immergé pour la préparation du film et qui lui rappelait à quel point nous pouvons sous-estimer le savoir et l’intelligence des gens de ce temps «simplement parce qu’ils sont, pour ainsi dire, en noir et blanc»…


u -is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014