The Kerbiquet Wheneverly News

«C’est fou ce que Chopin est serviable»

A lire sur le site de Courrier International, ce papier datant des années 70 sur une médium convaincue que Liszt, Bach et tutti quanti lui dictaient leurs œuvres posthumes.


Mon passage préféré, sa réponse – pardon, la réponse de Liszt –  à la question qu’elle dit se poser elle-même: «pourquoi moi»? Le grand homme lui parle alors de sa perception de médium; mais c’est aussi, ajoute-t-il, que «de toute manière, les pianistes professionnels sont toujours trop occupés»!


Ils ne chantaient pas tous, mais tous étaient frappés

Je n’ai pas vu passer dans les actus françaises ce beau moment de musique et de politique mêlées, que me signale Jean-Luc Thomas:


http://mobile.agoravox.fr/actualites/europe/article/silvio-berlusconi-renverse-par-91522


Bien sûr, la traduction des propos de Muti n’est pas très exacte (par exemple il ne dit pas «moi, Muti, je me suis tu» mais «bien souvent les muets ont parlé aux sourds» en faisant un jeu de mots sur son nom; et il ne dit pas «donnons du sens» mais «faisons une exception»). …

La minute urbaine (musique très concrète)

Dans le métro

Elle a une cinquantaine d’années, une blondeur fatiguée, elle monte dans la rame avec son magnétophone-ampli dûment sanglé sur un diable, et commence à chanter «Storia d’un amor».


Un soupir las parcourt le wagon comme une petite ride sur l’eau. On entendrait presque le bruit des coquilles d’huîtres qui se referment.


Elle ne chante pas très bien, la voix n’est ni très ample, ni très pure, ni très juste. …

-is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014