The Kerbiquet Wheneverly News

Les petits contes de la fatigue, 3 : et c'est dur, comme métier?

On pose étonnamment souvent cette question aux musiciens. Parfois c'est nous-mêmes qui nous la posons, au sortir d'une session de travail qui nous laisse exsangues mais plus riches de rencontres, de voyages, d'émotions et d'encouragements. Parfois, c'est quelqu'un qui nous la pose par la négative, en nous assénant que nous sommes des femmelettes privilégiées. Dans tous les cas nous avons du mal à y répondre. 

Les petits contes de la fatigue, 2 : l'interdit bancaire

Si j'en crois la littérature spécialisée, la carbonisation du travailleur – "to burn out" signifie littéralement se consumer jusqu'à l'extinction – peut se manifester de différentes façons. Il y a ceux qui serrent les dents jusqu'à la spectaculaire "décompensation" et partent sans crier gare en crise de délire, de violence agressive ou suicidaire, quand ils ne tombent pas raides à leur bureau ou sur un quai de gare. …

-is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014