The Kerbiquet Wheneverly News

* Effet d’annonce

C’est diffusé dans un mois, mais c’est déjà dans la boîte: dans “L’Atelier des Chanteurs” sur France Musique, Stéphane Goldet recevra votre servante, avec Lydia Domancich, jeudi 22 mars à 14h20, pour 40 mn d’un programme très, très éclectique annonçant la création de “La chanteuse, l’infini et la clef à molette” (ce titre ne laisse personne indifférent – même pas moi!).

Nuit de vent: réminiscence décentralisée

Il est 6 heures du matin, je suis maintenue éveillée par les effets conjoints du spectacle à venir, qui s’écrit tout seul dans mon cerveau sans respect des heures ouvrables, et de grosses bourrasques de vent qui viennent une fois de plus d’inciter ma misérable mini-serre à prendre une indépendance au-dessus de ses moyens. Baste, on ne peut pas à la fois se réjouir d’entendre la mer par nuit calme et se plaindre d’être exposé au vent.


Minuscules Mystères Musicologiques

1) Répétition Loened Fall. “J’ai pensé à un air”, dit Ronan, et il me chante… celui que moi aussi, cherchant à cent cinquante kilomètres de là, dans d’autres enregistrements, dans un répertoire qui comporte des centaines d’airs, j’avais choisi… Bon ben, on prend celui-là, alors, hein! (Le même gag était arrivé il y a quatre ans, dans les mêmes circonstances, avec Nolùen Le Buhé. Alors que nous avions consciencieusement tout fait pour chercher dans des zones de pêches différentes, les nouvelles gavottes de Loened Fall et de Tan Ba’n Ti avaient finalement deux airs en commun!)


Petit moment comme on les aime

Le fest-noz de Querrien commence dans une heure et demie, les bénévoles et les musiciens mangent dans une petite pièce non loin de l’entrée. Tout est normal, le couscous qui fume dans les plats où chacun vient se servir, la bonhomie générale, les bouteilles qui se vident doucement, le café qui percole dans la joie… Et puis, les uns après les autres, les convives s’aperçoivent que non, personne ne connaît ce couple d’anglais qui s’est installé en bout de table et dîne le plus tranquillement du monde! …

* Murmure animalier…

Posubl a-walc’h…

Marteze…

Mar bez bolontez Doue…

Ha bolontez an dud, ‘vel a lâr ar ganaouenn…

Krog omp…

Dousig…

Trankilig, ‘vel kustum…

Da gaozeal eus pladenn nevez Loened Fall!


Faut pas croire tout ce qu’on raconte, mais il semble que Loened Fall commence à parler sérieusement d’un disque pour l’an prochain…

Interlude, les yeux qui brillent

Une belle journée qui commence: comme je suis au nombre des fans de Manu Larcenet (depuis son magnifique “Lazarr”, Dargaud) je vais régulièrement faire un tour sur son blog. Et aujourd’hui il y donne l’adresse du site de Carlos Nine. J’avoue tout cru: je ne connaissais pas Carlos Nine. Il y a quelque chose de scandaleux au fait qu’il soit possible de si longtemps passer à côté d’un dessin aussi… aussi…


“La chanteuse, l’infini etc.” 2: on pê-hê-herceuh…

Le titre ci-dessus (fine allusion à un monumental “Tango des perceurs de coffre-fort” signé Boris Vian, immortalisé par les Frères Jacques, et que je ne saurais trop vous conseiller), est à prendre au sens le plus littéral: Lydia Domancich et moi venons de consacrer une partie de notre soirée à perforer, au moyen d’une petite pince façon poinçonneur des Lilas, des bandes de carton pour une boîte à musique à manivelle qui figure au menu du

Rumeurs et généalogie

Chaque fois que je crée une nouvelle entrée, le logiciel me re-fourgue cette photo avec la forme-type. Alors cette fois je la laisse. Elle me ressemble tant! Et ce courrier étant consacré à des choses fausses mais qui m’amusent, ça me paraît approprié. Na.


Figurez-vous que j’ai appris, pas plus tard que dimanche dernier, que j’étais la petite-fille d’un ancien sous-préfet de Lannion, nommé Vassalo (avec un seul L, je crois). …

is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014