The Kerbiquet Wheneverly News

*Diabolus in Musica : à réécouter sur le site de France Musique !

J'ai battu du tambour sur Facebook, mais tout le monde n'est pas sur Facebook ! 

Vous avez jusqu'au 23 octobre prochain pour réécouter l'émission  Les Mardis de la musique ancienneoù Edouard Fouré Caul-Futy recevait, outre Skip Sempé au clavecin, l'ensemble Diabolus in Musica et moi-même pour des extraits en direct de notre spectacle Depuis sept ans sur les routes. Je n'ai pas encore réécouté, mais j'en garde un souvenir bien doux ; cette émission publique sur une radio nationale m'a fait curieusement – et bien agréablement – l'effet d'un moment d'intimité… 


Chanter pour les morts

Pardon pour le titre brutal, mais il faut appeler un chat un chat : aujourd'hui, j'ai envie de raconter un peu de ce que l'on apprend en chantant pour accompagner quelqu'un vers sa tombe. Pourquoi vouloir le raconter ? Parce que c'est un moment où une certaine essence du chant et de la performance se révèle crûment. Et que revenu à des circonstances plus folâtres, vous gardez dans vos bagages cette leçon douce-amère. 

De l'existence insoupçonnée du dimanche matin

Je suis allée au fest-noz tous les samedis durant les seize premières années de ma vie d'adulte. L'affirmation est un rien schématique mais à peine exagérée – disons que de temps en temps il y avait un concert à la place du fest-noz, et qu'au moment des fêtes un samedi occasionnel passait en bombances familiales pour moi comme pour tout le monde. Mais en gros, je me suis couchée entre trois et six heures du matin à peu près tous les samedis pendant plus d'une décennie et demie.

is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014