The Kerbiquet Wheneverly News

De cagnard, d'eau douce et de mondes disparus

C'était un endroit où la rivière, s'étant élargie pour avaler un îlot, se refermait au-dessus d'un trou profond (certainement artificiel mais dont j'ai toujours ignoré l'origine), le tout formant une sorte de piscine naturelle – non un étang, puisqu'on restait dans le courant qui pouvait même être assez fort, mais un endroit où il faisait bon aller nager à l'ombre des peupliers chargés de gui. C'était en quelque sorte la plage, on venait s'y baigner, lézarder, camper, pêcher (et, en ce cas, pester contre les baigneurs), se rafraîchir comme les animaux au marigot. …

Carte postale - de Duhamel à Buxtehude ou les joies inattendues de la correction d'épreuves

Pour de sombres raisons de disponibilités et d'ordinateurs, je me suis retrouvée, cet après-midi, à reporter les dernières corrections des Chants du livre bleu (je ne vous mets même plus le lien, à ce stade cliquer à peu près n'importe où dans ce site vous y mènera…) assise par terre sous le plafond peint de l'église de Locquirec, avec à côté de moi les répétitions du Membra Jesu Nostri de Buxtehude, qui sera donné deux fois dans le cadre du

-is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014