Chris Hadfield : en attendant le nouveau site… 

… vous pouvez vous plonger, si vous lisez l’anglais, dans l’excellente lecture ci-dessus. Je vous en parlerai plus longuement vers la mi-février, quand le nouveau site sera enfin opérationnel (croisons les doigts) ; et je vous raconterai enfin, aussi, les projets en cours ! Mais en guise d’interlude, oyez : après nous avoir offert, avec le concours très actif de son fils, un moment de poésie qui mélangeait gaucherie et exploit avec une générosité rare ; après nous avoir bluffés par son sens de l’autodérision et de l’émerveillement dans des vidéos qui ajoutaient une chambre à notre maison mentale ; après avoir ravi Internet par ses photos de la Terre vue d’au-dessus du ciel ; voilà qu’à présent Chris Hadfield, désormais retraité, nous raconte son parcours, celui d’un des êtres humains les plus surentraînés de la planète et celui d’une parmi les quelques centaines de personnes qui ont pu la regarder tourner. Son «Guide de l’astronaute pour la vie sur Terre» est un bonheur : un témoignage fascinant, positif, bouleversant parfois, extrêmement drôle souvent, généreux toujours. Soit Chris Hadfield est vraiment un type qu’on aimerait avoir pour copain, soit il a autour de lui un génie qui raconte merveilleusement l’histoire d’un type qu’on aimerait avoir pour copain. Dans tous les cas il faut lire ce livre – ce copain-là raconte des histoires formidables, il ne se la pète pas, mais pas du tout, et il a quelques conseils à glisser en passant qui méritent qu’on leur prête l’oreille. 


(Ça se trouve sur Amazon, mais aussi, apparemment, à télécharger en pdf à droite et à gauche. Je vous laisse demander à Google !) 

usu -is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014