2015, on passe à la quadri ! 

DSC01412

Bloavezh mat deoc'h tout ! Que cet an soit aussi coloré et doulcettement fou que la ci-dessus église Notre-Dame de Poitiers, rencontrée il y a dix jours. Ces couleurs, si j'en crois Wikipédia, ne nous viennent pas du fond des temps mais d'une restauration particulièrement enthousiaste au XIXe siècle, sur le mode "ç'aurait bien pu être comme ça" – ce qui n'était pas sans fondement, même si de nos jours nul restaurateur ne concevrait un tel acte dans ses rêves les plus inavouables. En leur temps elles firent, et on le comprend, pousser les hauts cris. Aujourd'hui elles font partie de l'histoire de l'église, et proposent au visiteur une sorte d'expérience alternative, réjouissante, toute de pourquoi-pas, de mouvement et de chaleur comme un théâtre à l'italienne.  Ma foi, si 2015 peut ressembler à cette description, ça m'irait assez… 

u -is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014