* Valises romantiques

Mais non, mais non, je ne pars pas pour Venise au bras d’un milliardaire sosie de Cary Grant (et quiconque me dira que Cary Grant n’est pas son idéal romantique n’a pas vu “Les enchaînés”. Ah, cette scène finale! Mais je m’égare.). Si mes valises sont romantiques, c’est parce qu’elles sont pleines de partitions de Clara Schumann, Fanny Mendelssohn et Carlotta Ferrari, en prévision du concert avec Lydia Domancich à Milly (89), le 19 mai, dans le doux cadre du Festival Musical des Grands Crus de Bourgogne. Ce concert reprendra une partie du programme musical de “Un chant à soi” autour  des compositrices du XXe siècle – donc une sélection tous azimuths allant de Lili Boulanger au chant traditionnel en passant par Lyndsay Cooper – et fait, pour l’occasion, une incursion dans le XIXe avec les trois susdites. Avec dégustation de vin de Chablis à la fin du concert!


Faut dire que dans la semaine précédente le Bourgogne ne coulera sans doute pas à flots, puisque nous retournons à Amman (voilà pour les valises) avec Gaby Kerdoncuff, travailler avec le trio Nawazen en vue de la création de cet automne. Peu de perspective côté œnologie, donc, mais en revanche côté musique il y a de quoi satisfaire les plus exigeants appétits! (Pour attiser le vôtre, cliquez ici: le morceau intitulé “Blue Lake” est un extrait de nos concerts de décembre dernier en Jordanie. Et nous avons aussi travaillé ensemble le superbe “Passions and Passages”, ici en version trio.)

Rendez-vous courant novembre à Lannion et à Stains pour découvrir ce “Khoury-Kerdoncuff Project” qui a pris depuis le nom de “Al Wasan”. A moins que vous ne soyez à Amman, où nous donnons un concert jeudi 17 mai!





u -is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014