Minute “Nature et Découvertes”

La scène se passe à Gignac, 34, où je chantais avec Philippe Ollivier (dans la joie et le bon accueil) mercredi dernier. Entre le théâtre et l’hôtel, il y a un petit terrain actuellement en liberté, avec une conduite d’eau dont j’ignore la fonction. Le jour, les coquelicots se croient dans un Monet:



La nuit, les crapauds accoucheurs s’adonnent aux joies de la musique électro-acoustique. Et au bord de la rigole se tiennent les chanteuses, bouche cousue et enregistreur à la main (cliquez pour écouter).



(Au fait, savez-vous à quelle famille appartient ce sympathique amphibien, Wikipedia dixit? Les discoglossidés. Il n’y a pas de hasard en ce bas monde.)


u -is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014