* “La chanteuse, l’infini…” 3: premières sorties!

’A y est! “La chanteuse, l’infini et la clef à molette”  est apparu au grand jour! Hier soir au Triton et mardi dernier en répétition publique (photo Philippe Ollivier). Et je suis aux anges parce qu’il semble que ça fonctionne bien: mes bêtises font rire les gens, et les choses qui me tiennent à cœur les touchent, j’ai entendu en retour un tas de mots-à-faire-rosir-les-chanteuses que je m’en vais mettre de côté pour les soirs difficiles. Je voulais une soirée qui fasse du bien au spectateur et ça a l’air d’être le cas. Inutile de dire que ça m’en fait aussi!

Bonheur tout neuf d’entendre un public s’esclaffer pour de bon; merveille, espérée et anticipée mais toujours aussi forte, de la voix de la salle dans les impros; joie d’être au service de morceaux bouleversants; fête transgressive d’assumer mes propres chansons “non-bretonnes” et de batifoler vers l’improvisation; puissance intacte et familière du traditionnel, vitalité charnelle de Rossini…  Tout ça dans la richesse et l’intelligence du jeu de Lydia Domancich (pour ne rien dire de son “Manège Infernal” qui s’est imposé comme conclusion à ce programme et continue à me mettre sens dessus dessous). Mais, ma parole – si vous m’autorisez cette expression un tantinet triviale – , c’est le pied !


Prochains rendez-vous le 8 avril à Yffiniac et le 9 à Laurenan (22 - Festival des Petits Riens). J’ai hâte d’y être!

usu -is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014