En parlant d’aimable lecteur…

… merci beaucoup à celui qui a, le mois dernier (déjà!), gentiment éclairé ma lanterne à propos de l’analyseur acoustique devant lequel j’étais restée en adoration. Grâce aux bonnes adresses qu’il m’a envoyées, celle-ci, celle-là ou encore cette autre (en anglais, mais avec plein de photos), me voici désormais renseignée sur la superbe machine de Monsieur Koenig. Renseignée, mais nullement blasée: le charme et la beauté de ce genre d’objet tiennent à de bien plus profonds mystères qu’à ceux de leur fonctionnement; qu’on démêle les seconds, on ne fera que renforcer les premiers. Vous m’en voyez réjouie!

usu -is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014