* Petit bulletin d’informations

Pendant que la pluie revenue achève de lessiver cette spectaculaire neige, quelques petites bribes de nouvelles ou d’anticipation:


– Ça y est, la nouvelle chanson, destinée au futur album de Gilles Le Bigot, a vu le jour à Trébeurden la semaine dernière. Mâtin, la musique est vraiment très belle… Pour les paroles, même si elles ont fait leur première sortie, je n’en suis pas encore au bout. Mais c’est toujours comme ça: passé un certain point il faut chanter la chanson, et la chanter vraiment, en situation, pour vraiment connaître ses faiblesses et ses forces – qui naturellement ne sont pas toujours où on les voyait.


Nous avons répété plusieurs jours – en petit comité avec Gilles et Jean-Michel Veillon, puis avec Bernard Le Dréau, avant de passer à l’effectif complet d’Empreintes dans les semaines à venir – et repris, chamboulé, revu d’autres morceaux du répertoire… A suivre!


– Nous croisons encore les doigts, mais «Chansonologie», le nouveau spectacle avec Lydia Domancich, qui aurait dû être créé le 16 octobre dernier si les petits cochons et le conseil municipal de Pleubian n’en avaient pas décidé autrement, devrait finalement naître en mars prochain. A suivre itou!


– Je ne vous en ai pas parlé encore de peur de vendre la peau de l’ours, mais on en arrive au tannage et tout se passe bien: si mon ordinateur ne me quitte plus, si je le couve d’un soin paranoïaque qui l’a fait baptiser «mon Précieux» par tout mon entourage, c’est aussi parce que depuis un bon moment tout mon temps libre est consacré à un recueil d’entretiens avec Marcel Le Guilloux, à paraître chez Dastum d’ici un an environ. A ce jour une bonne quinzaine d’heures de conversation (et quelques autres encore à venir) avec tout un petit comité d’intervieweurs, pour parler de chant, de fest-noz et d’enseignement bien sûr, mais aussi d’agriculture, d’engagement associatif, de la vie locale et de la vie tout court… On n’est pas encore au bout du chantier, mais le résultat devrait en valoir la peine.


– Plus qu’un mois et les répétitions commencent pour la reprise de Solitaire, le spectacle de Christine Rougier, le 25 mars à Chartres-De-Bretagne. Danser et chanter dans Solitaire fut pour moi un des grands bonheurs de l’année 2008. Commencer 2011 en replongeant dans ce monde vertigineux, acéré et pourtant gorgé de tendresse, la commencer aussi en allant repousser les limites de ce que je sais et de ce qu’on me demande de faire… Merci Père Noël!




u -is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014