Merci Marcel (Guilloux)

On ne vous le répétera jamais assez: le 9 octobre prochain, à Lanrivain, nous fêtons les 80 ans de «Maître» Marcel (Le) Guilloux. Par – naturellement – un grand, bel et bon fest-noz, où votre servante aura l’honneur de chanter avec Ronan Guéblez.


Les 70 ans avaient été fêtés entre amis, lors d’un fest-deiz suprise dont je ne parle qu’avec des trémolos dans la voix. Mais cette fois, il fallait que tout le monde soit convié à la célébration… et je pense qu’on n’aura pas froid!


Comment, vous ne savez pas encore qui est Marcel? C’est précisément à cela que nous voudrions remédier. Car sans jamais avoir posé en icône de la musique bretonne, Marcel, brillant chanteur et conteur, paysan, a mine de rien été un pilier des festoù-noz du Centre Bretagne depuis la fin des années 50; s’est dépensé sans compter pour les associations locales; a formé, encouragé, conseillé un nombre d’apprentis chanteurs de kan ha diskan qui doit probablemement compter trois chiffres aujourd’hui. (Parmi lesquels une petite Marthe et un Ronan Guéblez débutant, à qui il suggéra d’essayer de chanter ensemble…) Tellement présent, et tellement discret, que l’on a tendance à oublier qu’il est de ceux sans qui le paysage musical traditionnel serait sans doute bien différent.


C’est pourquoi, le 9 octobre prochain, nous serons nombreux à profiter de cet anniversaire pour venir dire haut et fort à ce jeune homme un très grand, et très mérité, merci pour tout ce qu’il a déjà fait… et tout ce qu’il continue à faire.




usu -is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014