Agenda 

Mars-Avril 2022

En mars, rien de public… en tout cas rien sur ce continent ! Je vais enseigner, répéter, et surtout voyager : avec Nolùen Le Buhé, nous devons nous envoler pour le Québec – raison pour laquelle je vais devoir fuir les humains autant que faire se pourra ce mois-ci, histoire de ne pas risquer d’attraper Omicron au mauvais moment (1) … Nous allons y rencontrer la compositrice Katia Makdissi-Warren et les chanteuses Lydia Etok et Nina Segalowitz, en vue de notre travail commun avec l’Orchestre National de Bretagne en 2023. Il se peut qu’un ou deux autres évènements sur place viennent s’ajouter à cet agenda. 

04/04 : avec Nolùen Le Buhé, Lydia Etok et Nina Segalowitz, à la Maison de la Culture Ahuntsik à Montréal (Canada), dans le cadre du festival Babel (concert)

09/04 : Loened Fall à Querrien (fest-noz) 

13/04 : avec Emmanuelle Huteau et Olivier Depoix à la Maison dite de la Duchesse Anne à Morlaix (29), pour une rencontre autour de notre futur parcours-concert dans les rues de la ville, consacré à son attaque par les troupes anglaises il y a exactement 500 ans : les différentes mémoires d’un même évènement, les traces de la destruction dans la reconstruction, l’ombre possible de l'histoire dans les chansons (et la prudence qu’il convient toujours de garder à ce sujet !)… 

20/04 : Les séances du 13 à Morlaix étant complètes, nous en ajoutons deux autres (réservations : contact@sonarmein.fr). 




(1) :  Parmi les nombreux impacts de la pandémie pour les artistes, celui-là est le moins connu : l’obligation, pour beaucoup d’entre nous, de faire « bulle sanitaire » autant que possible : lorsque l’éventuelle annulation d’un concert ficherait en l’air non seulement votre propre travail, mais celui d’un grand nombre de personnes, vous êtes, au moins moralement, tenu de faire tout ce que vous pouvez pour éviter ça. Ç'a été ma situation pas mal de semaines ces derniers mois, et si c’est toujours le signe que j’ai la chance d’être invitée dans de beaux projets collectifs, ça n’empêche pas que ça pince bien fort le cœur, parfois, de ne pas aller à la sortie de disque ou à la soirée festive de gens qui me sont chers…

tau u isis uxisnt l reusu -is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014