J’y suis encore…

… et pas seulement parce que le décalage horaire continue de se faire sentir!


En cliquant sur l’image, vous pourrez voir un petit échantillon du fest-deiz du 14 juin dernier sur le campus de Hiyoshi, université de Keio: un an-dro de Loened Fall et Nolùen Le Buhé, votre servante invisible derrière l’appareil photo, et surtout des danseurs comme nous n’en voyons pas tous les samedis… La façon dont les jeunes japonais (et chinois, semble-t-il) se sont pris au jeu de la danse en ronde n’est pas la moindre des belles surprises qui nous attendaient! Et je dois dire que voir danser avec entrain des jeunes gens qui en toute bonne logique n’avaient aucune raison de savoir seulement que la gavotte existe – et encore moins de s’en soucier! – , ça rend tout chose… Nous voyions “respirer” comme à la maison des rondes faites de danseurs qui découvraient cette façon-là de faire la fête, la faisaient déjà leur et nous renvoyaient à leur tour, avec humour et élégance, une forme d’énergie inconnue de nous…




usu -is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014