Eté 2021

Un été encore pas encore comme les autres, bien évidemment ! Mais il sera jalonné de nouveautés et de retrouvailles. L’agenda est en ligne ! 


  • En direct sur France Musique, vendredi 25 juin à 20h30 : Marthe retrouve l’ensemble Diabolus in Musica (dont elle avait été l’invitée en 2014) pour la création mondiale du « Notre-Dame des Flammes » de Thierry Machuel, avec Bruno Helstroffer au théorbe et à la guitare électrique, à l’occasion des 30 ans de l’ensemble. Autour de cette « cathédrale dans la cathédrale » qu'est la Messe de Notre-Dame de Guillaume de Machaut, Thierry Machuel a imaginé d’évoquer l’incendie de Notre-Dame non pas littéralement, mais à travers une métaphore de l’embrasement, portée par les mots de passion amoureuse de Louise Labé : l’embrasement dévastateur, et l’incandescence salvatrice qui renaît de toutes les cendres. Marthe répond aux voix d’hommes de l’ensemble, dans une partition qui réunit ses différentes couleurs vocales en une seule toile, explorant la blessure qui n’a cure des cadres, la tension séculaire vers l'absolu, la fierté défaite et la force qui survit. (Le concert est désormais disponible en replay sur France Musique.) 


  • A travers les hauts et bas de la pandémie, Marthe a souhaité maintenir le travail de Les fantômes sont des choses qui arrivent, son nouveau solo raconté et chanté, consacré aux fantômes dans les témoignages vécus. Pensé pour le hors-salle et notamment les lieux de patrimoine (mais non déambulatoire, cette fois, sauf exception), à nouveau en collaboration avec Hervé Lelardoux, il verra le jour le 9 juillet à Berné (56), puis le 25 août à Penvénan (22). 


  • Les 29 et 30 juillet, Marthe rencontrera les jeunes musiciens de l’Orchestre de Chambre de l’Île de Groix, dirigé par Ariane Matiakh, pour un programme « Transes classiques et bretonnes », qui sera l’occasion de retrouver la compositrice Frédérique Lory. 


  • Le 9 août au Festival Interceltique de Lorient, Marthe chantera à nouveau, non sans bonheur, une création de Frédérique Lory – évocation amoureuse et sans cliché de l’univers musical breton –  pour l’Orchestre National de Bretagne (au complet, cette fois, après les miniatures de l’été dernier). Une création « Finisterres Celtiques » en célébration des 50 ans du FIL, pour laquelle Marthe chantera aussi dans les œuvres de Karl Jenkins et de Paul Leonard Morgan, et qui réunira une quinzaine de solistes des pays dits celtiques ainsi que des musiciens de la Kerlenn Pondi. 


  • L’été verra aussi les retrouvailles avec Loened Fall (le 16 juillet à Lannion), Gilles Le Bigot et Jean-Michel Veillon (15 août au FIL notamment), Nolùen Le Buhé (19 août à Douarnenez)… Et toujours avec « Maryvonne La Grande », pour un total de 7 représentations cet été. 




isis uxisnt l reusu -is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014